Apollinaire (G.), Le Dromadaire

Avec ses quatre dromadaires
Don Pedro d’Alfaroubeira
Courut le monde et l’admira.
Il fit ce que je voudrais faire
Si j’avais quatre dromadaires.
Le bestiaire ou Cortège d’Orphie (1911)
  • Ce poème fait référence au personnage historique connu sous le nom de Pierre de Portugal
Advertisements

5 Comments

  1. Découverte intéressante avec les élèves de CP/CE1 de l’école Fabron à la lecture de ce poème. Aujourd’hui un peu d’agitation en raison des « va-et-vient » des parents venus chercher leurs enfants plus tôt en raison du très mauvais temps.
    Intérêt également des enseignants qui parleront de cette méthode de lecture à la réunion des parents.

  2. Collège Sainte Marie de Chavagnes. Classe des 6èmeA, avec pour professeure Madame Marie-Laure GERMAIN.

    Poèmes à la manière de Guillaume APOLLINAIRE :

    – « Le petit chat », Dylan
    Petit chat, avec tes grandes oreilles,
    Quand je me lève, tu me surveilles
    Quand je mange, tu vas dans ta grange,
    Quand je me lave, tu vas à la cave,
    Quand je dîne, tu te dandines,
    Quand je me couche, tu deviens farouche.

    -« La tortue », Bastien
    Que la vie va vite, tortue !
    Mais toi tu ne l’es pas,
    Tu avances à petits pas,
    Mais la vieillesse est là
    Et tu verras, ce fardeau tue !

    -« Le lion », Héléna
    Lion, roi des animaux
    Sois le maître des savanes
    Règnes sur les cours d’eau
    Tout t’appartient
    Toi seul décide du destin des autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s