Apollinaire (G.), La Blanche neige

Les anges les anges dans le ciel
L’un est vêtu en officier
L’un est vêtu en cuisinier
Et les autres chantent

Bel officier couleur du ciel
Le doux printemps longtemps après Noël
Te médaillera d’un beau soleil
D’un beau soleil

Le cuisinier plume les oies
Ah! tombe neige
Tombe et que n’ai-je
Ma bien-aimée entre mes bras

Alcools (1913)

Juste une remarque… Ce poème paraît un an avant le début de la guerre que Guillaume effectuera en première ligne et où, amoureux de Madeleine Pagès, il sera blessé d’un éclat d’obus à la tête le 17 mars 1916.

Advertisements

Posted In:

3 Comments

  1. Choix de cette poésie de saison (presque) avec la classe de 6ème de Fanny Danna, collège M. Jaubert, Quelques explications de mots :officier, médaillera, oie et négation « n’ai-je » sont nécessaire pour ce texte apprécié pour sa beauté et mémorisé rapidement tant à la lecture qu’à l’écriture, la sonnerie a mis un terme à la lecture finale …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s