Ulysse en photo

Trouver son aise dans l’eau du monde
sourde, à peine teintée de bleu,
dans la cour d’un immeuble où la nuit
un homme et une femme debout sous le toiton
qui goutte parlent une langue étrangère.
S’éblouir d’une fontaine déserte,
rencontrée à la chasse dans une forêt
d’eucalyptus saoulés du soleil de midi.
Il fait halte dans un port, découvre
derrière les quais une rue étroite brodée
de mûriers. Il y pose son bagage. Il existe
une photo où on le reconnaît, bras croisés,
une jambe pliée sous lui, l’air grave,
à l’écart des tenanciers de l’hôtel.

Publicités

Posted In:

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s