Figure de soie

L’écriture ne montre pas de visage.
Ignore en cela la personne. L’itinéraire
décrit par l’enquêteur, sa silhouette
apparue dans la ville, reflétée dans
les vitres trouées d’illuminations,
est celle où se marque
l’écart (la distance) entre qui
et qui?

Séparé de sa vie, il la considère avec
une attention curieuse, depuis
le quartier extérieur où s’installe
la foire avec sa Grande Roue.

Témoin déchiffreur d’ombres,
il se déplace sur des cartes,
rédige ses rapports la nuit dans
le clignotement d’une chambre d’hôtel.

Un lit, une table, une chaise pour décor.
Il est assis. Ses épaules larges voûtées
devant une fenêtre. Le guet d’un vampire.

Advertisements

Posted In:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s