Quartier des musiciens

Ils finissent de dîner quand
il se met à pleuvoir soudain
d’abondance derrière la vitre,
si bien qu’un second couple près d’eux
se voit les visages penchés
sur la vitre comme celle d’un aquarium.
À voir comme ils s’éloignent déjà
dans les rues où il ne passe plus personne,
enlacés pour ne pas tomber sur le trottoir
luisant et une main levée sur la tête
pour s’abriter d’un journal, ou maintenir
l’équilibre d’une jarre d’huile quand ils
vont sur le chemin ombragé de platanes
qui bordent la rivière.

Publicités

Posted In:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s