Partager les mots

quatuor-mixte_18607082929_o

Diaporama

Avec les Moulins à paroles (M@P), les enfants lisent debout, devant un grand écran. Ils s’y mettent à plusieurs. Quels sont les avantages d’un tel dispositif?

  1. Ils lisent le même texte. Celui-ci s’affiche sous leurs yeux, et ils partagent sa découverte, tandis que le livre les enferme plutôt, chacun pour soi, dans une cabine de pilotage, ce qu’ils trouvent inquiétant. Devant les difficultés rencontrées, chacun se demande : « Serai-je à la hauteur? »
  2. Le texte est plus grand qu’eux, et les lacunes qui s’y creusent (les mots qui s’effacent) les incitent à le pénétrer, à s’y frayer des chemins différents, tandis que dans l’espace restreint du livre, le visage de l’écrit reste souvent hostile. Il leur apparaît comme celui d’un monstre marin, ou d’une sorcière. Les Grecs l’appelaient Méduse.
  3. Debout est la posture du sport, ou de la danse, plutôt que celle de l’étude. Avec les M@P, les poèmes et les fragments de contes redeviennent des œuvres d’art, offertes à la curiosité désirante et joyeuse de l’être, body and soul, davantage que des sujets d’examens.

Le 10 juin 2015, invités par le Théâtre National de Nice, nous travaillions sur le Mai, de Guillaume Apollinaire (PDF).

Advertisements

Posted In:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s