Les étrangers m’ont appris à enseigner le français

J’étais ce matin dans une classe de Français Langue Étrangère, de niveau collège, où je suis invité à faire tourner mes Moulins à paroles (M@P) chaque jeudi. Nous travaillions sur le poème de Max Jacob, dont je parlais hier, juste après y avoir ajouté une diapositive (la 1.1) où s’affichent certains archigraphèmes inspirés par le travail déjà ancien de Nina Catach. Et l’enthousiasme manifesté par les 20 adolescents de toutes nationalités auxquels je m’adressais, devant les écrans que j’allumais comme pour un « cinéma du texte », ou pour une séance de « prestidigitation graphique », était jolie à voir.

Ils s’étonnaient de découvrir quelque chose comme la structure habituellement cachée du système d’écriture de la langue, et ils en étaient ravis. Nous pouvions enfin concentrer notre attention (en 1.1) sur les contrastes vocaliques qui représentent pour eux une difficulté première, avant de regarder de plus près (en 1.2) de quelles différentes manières chacune de ces mêmes voyelles se transcrit.

Deux difficultés d’ordres différents étaient ainsi séparées, traitées distinctement, grâce à quoi elles devenaient surmontables.

René Descartes aurait approuvé la démarche.

Et je me disais que cette immense difficulté que rencontre l’école, depuis bien des années, pour enseigner la lecture-écriture, est en voie sans doute d’être surmontée grâce aux jeunes étrangers auxquels nous nous adressons.

Ce sont eux les premiers qui m’ont incité et décidé à concevoir un outil et une méthode avec lesquels l’apprentissage de la lecture-écriture ne se sépare plus de celui de la langue.

Car l’échec que nous rencontrons avec les jeunes francophones tient au fait que nous voudrions leur enseigner la lecture-écriture comme des habiletés techniques séparées, ajoutées à une maîtrise de la langue que nous supposons acquise.

La prise en charge des jeunes allophones nous enseigne qu’il ne peut pas, qu’il ne doit plus en être ainsi.

Demain matin, j’irai dans un autre collège avec quoi sur ma clé USB? Peut-être ceci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s