Laurent Kupferman à la Briqueterie

Ouverte, si je ne me trompe, en décembre 2014, La Briqueterie semble maintenant bien implantée au 4-6 de la rue Gily, en plein cœur du Vieux Nice. On trouve plaisir à y acheter des livres en même temps que l’on fait son marché sur le Cours Saleya, ou en allant à la mer. Il est des livres sur lesquels il faut s’être penché comme on se penche sur des légumes ou des fruits, dont il faut ouvrir les vraies pages avec ses vraies mains pour en respirer le parfum, avant de décider qu’en effet, c’est bien celui-ci qu’il nous faut et l’emporter avec soi. En plus, Véronique Chassepot et Gilles Aboucaya, qui sont les génies du lieu, organisent des lectures. Où l’on dit de la poésie, quelquefois. Et qui transforment, du coup, un coin du Vieux Nice en un quartier de New York des années 70, où au fond de la boutique Diane Keaton rencontre Woody Allen qui entreprend de lui expliquer aussitôt où il en est de sa psychanalyse. La lecture qu’on me signale ici devrait être instructive. De vrais Francs-Maçons. Il est des moments aussi où les alentours de l’Ancien Sénat font songer à Venise. À ses canaux et ses mystères. Mais cette fois, les Francs-Maçons viendront sans masque, sans cape ni épée. L’occasion de les interroger. J’y serai. Et, si vous voulez vous signaler à moi, vous pourrez me reconnaître à ce que j’aurai un grand album de Hugo Pratt sous les bras. Nous avons donc dit mardi 26 avril à partir de 17:00.

Téléchargez l’invitation et venez aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s