Au Ma Yucca

Tandis que nous déjeunions au Ma Yucca, restaurant franco-japonais de la rue de la Buffa, mon regard était attiré par une épicerie portugaise qui se trouve en face, où un petit groupe d’hommes buvaient des bières, debout sur le seuil. Celui qui devait être le patron disparaissait à l’intérieur puis en ressortait avec d’autres bouteilles à longs cols dont à distance je devinais la fraîcheur, deux ou trois bouteilles pendues à chaque main, qu’ils distribuaient négligemment à ses camarades. Il était tard, ils se retrouvaient entre soi, à évoquer le pays, j’imagine, ceux de leurs familles qui étaient restés là-bas, sans plus attendre aucun client, la rue étant déserte, écrasée de chaleur. Au Ma Yucca non plus, il n’y avait grand monde. D’abord nous étions seuls, puis un autre couple d’Européens est venu s’installer. Enfin, un Japonais est arrivé à bicyclette. Il devait être âgé d’une bonne soixantaine d’années, la bicyclette était un modèle de course, étincelant, et lui-même portait une culotte et un maillot de coureur. En rentrant, il a embrassé l’une des deux jeunes femmes qui tiennent le restaurant, puis il nous a tourné le dos pour déjeuner au comptoir, la tête baissée sur la nourriture qu’il prélevait avec des baguettes, un pichet de vin blanc perlé de buée à portée de la main, dont il se servait de grands verres. Il me donnait envie. Le vin blanc m’évoquait l’Italie. Mais avec une telle chaleur, un seul verre de vin et je me serais endormi. Quand de nouveau j’ai voulu voir où en étaient les Portugais, le rideau du magasin était baissé, les buveurs de bière avaient tous disparu.

Advertisements

Posted In:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s