Impossible ou presque impossible

Impossible ou presque impossible de se rendre du centre ville à L’Ariane à pied, et l’unique ligne de tramway qui parcourt la ville n’y conduit pas. Resterait l’autobus, le 16, mais jusque là je n’ai pas pu m’y résoudre. Je fais le voyage en voiture. Je gare ma voiture aussitôt que possible puis je marche. Avec l’idée qu’il faudrait faire des photos, des enregistrements vidéographiques, comme ferait un touriste dans une ville étrangère. Mais il est probable que, si je m’y risquais, je susciterais la colère de certains habitants que je croise, des hommes vêtus de djellabas ou de sarouels, dont les barbes qu’ils portent leur font lever le menton. Je dois au contraire passer inaperçu. Faire en sorte qu’on s’habitue à moi. Pour que l’expérience se poursuive. Puis, à mon retour, je ferme la porte à double tour et je lis, de préférence, Hélène Cixous qui, elle-même, lit Stendhal et Montaigne, mais qui évoque aussi Jacques Derrida. Comme nous dînions chez elle, Céline évoquait la figure de Jacques Derrida à Nice, parmi les siens. Assis ensemble sur les galets de la plage. Je ne suis pas retourné en Algérie. Mes amis, mes enfants m’ont interrogé sur cette obstination que j’ai mise à ne pas retourner en Algérie où je suis né. Et chaque fois, je leur ai répondu que j’y retournerais volontiers si je pouvais m’y rendre utile, dans un cadre professionnel, où la langue fût en question, mais qu’il ne fallait pas espérer que je le fisse en touriste, on ne retourne pas chez soi en costume de touriste, l’appareil photo à la main. Ce qui avait pour conséquence que je n’y retournerais jamais. Or, voici qu’à présent je retourne à L’Ariane.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s