Une table volante

Ma grand-mère maternelle, Thérèse Melia, originaire de Palma de Majorque, elle-même née à Kouba, près d’Alger, le 28 décembre 1903, faisait tourner les tables. Je ne l’ai jamais vu exercer cet art, mais elle nous racontait que, quand elle était très jeune, elle accomplissait cette sorte d’exploit avec facilité et insouciance, aussi souvent que l’envie lui en prenait, jusqu’au jour où un incident s’est produit. La table qu’elle faisait valser au-dessus du sol s’est attaquée à son frère. Dans l’histoire, la jeune fille aimait beaucoup son frère (je ne l’ai pas connu mais je crois me souvenir qu’il s’appelait Joseph, qu’il était plus âgé qu’elle, qu’il mourut à la suite de la Guerre 14-18 où il avait été gazé et qu’elle ne parlait jamais de lui sans préciser qu’il était beau) mais, pour une raison qu’on ignore, la table, elle, lui en voulait à mort. Pour preuve, Thérèse se trouve un jour à l’étage de la maison qu’ils habitent ensemble, occupée à son jeu favori, quand son frère fait son entrée par la porte du bas (disons qu’il revient du travail, ou de voir des amis), et soudain la table échappe au contrôle de la jeune sorcière, elle passe la porte, survole l’escalier et se jette sur le frère horrifié qui, du rez-de-chaussée où il est, la voit fondre vers lui comme une soucoupe volante. La table repousse le garçon contre un mur et, du bord de son plateau de bois, appuie sur sa gorge. Il hurle. Thérèse, du haut de l’escalier, hurle aussi, ordonnant à la table de lâcher prise, de remonter à l’étage d’où elle n’aurait jamais dû descendre, jusqu’à ce que celle-ci chute net sur le carrelage de l’entrée, aux pieds du garçon où elle se brise avec fracas. L’avertissement avait été sévère, à la suite duquel ma grand-mère nous assurait qu’elle n’avait plus jamais fait tourner de table, mais cela était dit avec un fin sourire qui nous faisait douter si l’histoire était vraie ou si les tables tournaient encore.

Publicités

1 Comment

  1. La sorcellerie: vieille cousine effrontée de l’inconscient. Il y a des histoires semblables du côté de ma grand-mère paternelle née à Alger. A l’occasion, je te raconterai ! Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s