Éco-littératie

Quand il s’agit de se nourrir, et de nourrir nos enfants, nous avons hâte de rompre avec une certaine modernité productiviste et consumériste, ce qui suppose de promouvoir des démarches qui soient à la fois innovantes et mieux conformes aux traditions. Il semble, hélas, que nous n’ayons pas les mêmes exigences à propos de l’école. Nos systèmes d’éducation restent conformes, pour l’essentiel, aux principes de l’industrie agroalimentaire, où c’est la logique de masse qui l’emporte. Ces systèmes ne s’amélioreront pas notablement sans que nous les convertissions à une autre logique, qui les rende capables de s’adapter aux goûts et aux talents de chacun, et de se prolonger tout au long de la vie. Ce sont ces principes nouveaux en même temps que très traditionnels que j’essaie de définir sous le titre d’éco-littératie.

1. – J’intitule éco-littératie la démarche qui s’observe dans toutes les sociétés traditionnelles et qui propose comme objets d’apprentissage de la lecture-écriture des textes réputés précieux (des « classiques »).

  • L’éco-littératie est une démarche naturelle en tant qu’elle ne sépare pas l’apprentissage de la lecture-écriture de celui de la langue, et qu’elle désigne comme objets privilégiés de ce double apprentissage certains textes qu’il importe de connaître pour eux-mêmes. Elle se distingue en cela des méthodes industrielles, qui segmentent les apprentissages en supposant que la langue qu’il s’agira de lire est déjà bien connue dans ses formes orales (et qu’il ne reste donc qu’à l’écrire, illusion caractéristique de ce que Jacques Derrida qualifiait de « logocentrisme »), en même temps qu’elles tendent à faire de l’élève, aussi vite que possible, un « lecteur autonome », c’est-à-dire capable de lire seul et en silence des textes indifférents.
  • Les textes les plus précieux et, par suite, les mieux désignés pour fournir la matière et le cadre de l’apprentissage de la lecture-écriture sont des poèmes. Ceux-ci sont regardés (étudiés) comme des écosystèmes à l’intérieur desquels le sens (abstract sémantique) et la forme (substrat phonologique et orthographique) sont indissociables. Un fragment de conte peut servir d’objet d’apprentissage, à condition que sa forme paraisse aussi précieuse que ce qu’il dit (comme on voit chez Ch. Perrault), dans quel cas il est regardé comme un poème en prose. La valeur et la forme des poèmes justifie qu’ils fassent l’objet de partages, de déclamations, de commentaires, de célébrations collectives, de mémorisations.

2. – Les principes de l’éco-littératie veulent que l’enfant apprenne à lire-écrire dans des textes qu’il sait déjà par cœur (ou presque), ou qu’il mémorise en même temps qu’il apprend à les lire.

  • Dans chaque texte, l’enfant apprend à lire-écrire en observant les mots qui le composent, et en comparant leurs formes orales, déjà connues (identifiables), avec leurs formes écrites, qu’il découvre.
  • On n’enseigne pas à l’enfant à quel son (phonème) est censé correspondre tel caractère d’écriture, ni l’inverse. On lui demande d’observer de la manière la plus précise comment ces correspondances s’opèrent dans la réalité du texte qu’il a à la fois en mémoire et sous les yeux, ce qui le conduit à remarquer que, dans beaucoup de cas, le caractère d’écriture (i) n’est pas un phonogramme (ne correspond à aucun phonème) ou (ii) ne constitue pas à lui seul un graphème mais fait partie d’un phonogramme formé de deux ou trois lettres.
  • La démarche de l’enfant qui apprend à lire selon les principes de l’éco-littératie n’est pas déductive mais descriptive d’abord, puis inductive. À savoir qu’il ne s’appuie pas sur des règles pour vérifier ensuite dans quelle mesure les faits les corroborent (ce qui s’avèrera n’être pas souvent le cas), mais il observe des faits à partir desquels il s’efforce ensuite d’énoncer des règles.

3. – Les Moulins à paroles (M@P) sont des supports numériques conçus pour faciliter l’apprentissage de la lecture-écriture selon les principes de l’éco-littératie, en particulier ceux que nous classons dans la catégorie Décrire les mots.

Advertisements

Posted In:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s