→ Illustrations originales de Nathalie Trovato

Le bon roi Dagobert
A mis sa culotte à l’envers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Est mal culottée.
C’est vrai, lui dit le roi,
Je vais la remettre à l’endroit.

→ Plus de texte et d’informations sur Wikipédia

Publicités

lorsque, à seize ans, le jeune Karl Rossman
entra dans le port de New York sur le bateau
déjà plus lent, la statue de la Liberté, qu’il
observait depuis longtemps, lui apparut dans
un sursaut de lumière. On eût dit que le bras
qui brandissait l’épée s’était levé à l’instant
même, et l’air libre soufflait autour de ce
grand corps.

Franz Kafka, L’Amérique (œuvre posthume, première publication 1927)
Traduction d’Alexandre Vialatte

Commentaire

La magnificence et la galanterie n’ont jamais paru en France avec tant d’éclat que dans les dernières années du règne de Henri II. Ce prince était galant, bien fait, et amoureux : quoique sa passion pour Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois, eût commencé il y avait plus de vingt ans, elle n’en était pas moins violente, et il n’en donnait pas des témoignages moins éclatants.

Comme il réussissait admirablement dans tous les exercices du corps, il en faisait une de ses plus grandes occupations : c’était tous les jours des parties de chasse et de paume, des ballets, des courses de bagues, ou de semblables divertissements.

(→ Ces lignes sont les premières du roman (incipit), à retrouver sur Wikisource)

Les deux sœurs, Ève et Éri sont unies, elles se gardent de moi, voilà quelqu’un, sentent-elles, qui pâtit d’un déficit de méfiance, cette fille est une traumatisée par fantasme, elle n’est pas porteuse de scarifications spirituelles, elle peut regarder avec une curiosité de biologiste les pancartes clouées sur la poitrine des édifices fracassés dans les rues de novembre 38 elle prend une loupe pour examiner les prélèvements des écrits hurlants,
elle examine ce qui nous a fait vomir et verser des sueurs
nous n’irons pas
disent-elles, gênées,
certes le délire
a disparu
cependant les édits brûlent encore qui nous ont ordonné de quitter la terre et de camper au bord de l’humanité
les gens sont très gentils, nous sommes très bien reçues

Gare d’Osnabrück à Jérusalem (Galilée, 2016, p. 89)